Le dodo – l’oiseau de l’Ile Maurice

Le dodo de l’Ile Maurice était un oiseau unique au Monde, n’ayant vécu nulle-part ailleurs que sur l’ile volcanique que nous connaissons.

Le Dodo était un oiseau endémique de l’Ile Maurice qui vivait librement sans se soucier des prédateurs car il n’y en avait pas à l’époque (son seul prédateur a été la colonisation).
Du fait de l’absence de prédateurs, l’oiseau avait perdu son aptitude au vol car il n’avait pas besoin de se fatiguer pour se nourrir. Il n’avait qu’à baisser la tête et gratter un peu le sol des forêts pour trouver des fruits, des baies et des graines. D’où son poids important pour sa petite taille. Apparemment, il pouvait peser jusqu’à 40 kg.  Le dodo était un volatile qui avait un bec recourbé, paresseux, disgracieux et maladroit. Son plumage était court et duveteux, allant du blanc au gris. Ses pattes comportaient trois doigt à l’avant et un autre à l’arrière. Une tache rouge apparaissait sur l’extrémité de son bec crochu.
Sa description reste malgré tout approximative. Tous les éléments liés à sa description sont issus de différentes  archives (notamment des dessins, d’écrits de marins hollandais…). Le dodo est devenu un mythe pour lequel le mystère reste entier.

L’étymologie du mot dodo n’est pas certaine mais il est le plus souvent associé au mot néerlandais « dodars » ou « dodoors », qui signifie « paresseux».

Le dodo de l’Ile Maurice n’a malheureusement pas survécu à la colonisation et plus précisément aux Hollandais.
Il accueillit les visiteurs de l’île avec une naïveté particulière qui fit de lui une proie facile.
Le dodo s’est éteint à la fin du XVIIe siècle.

Depuis, le Dodo est représenté sur les armoiries de l’Ile. Devenu le symbole des espèces disparues à Maurice, le dodo en est devenu l’une des figures animales emblématiques. L’oiseau apparait désormais bien souvent sur les tee-shirts. Le dodo à Maurice apparait également sous forme de peluches. Il est également utilisé comme nom de bière: la bière Dodo.

1 commentaire sur “Le dodo – l’oiseau de l’Ile Maurice”

  1. varlez-jourdan 27 mai at 18:00

    tres jolie resume merci

Laissez un commentaire